760
Lande des Bavards Index du Forum Lande des Bavards
Vous êtes inspiré, vous êtes satisfaits de vos écrits, vous avez envie de parler tout simplement. C'est ici^^
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


Commentaires sujets

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lande des Bavards Index du Forum -> Divers -> Ecrits pour les plumes errantes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rociana
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 98
Localisation: zavez qu'à chercher

MessagePosté le: Sam 5 Juin - 16:20 (2010)    Sujet du message: Commentaires sujets Répondre en citant

Remarques vis à vis des suites probables ou non de mes écrits

- Je risque de poster le Chapitre 2 d'Elyan après l'avoir remanié
- Sethian n'aura probablement pas de suite
- Lythrill n'aura très probablement pas de suite
- l'art d'être mauvais n'aura pas de suite
- Estyn n'aura pas de suite
- Läureley aura peut-être une suite

    

_________________

N'attendez rien de plus de moi que ce que j'attends de vous...
C'est à dire....
Rien du tout !
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 5 Juin - 16:20 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rociana
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 98
Localisation: zavez qu'à chercher

MessagePosté le: Lun 7 Juin - 19:54 (2010)    Sujet du message: Commentaires sujets Répondre en citant

houla a dit
Citation:

punaise, c long et c beau snif!!!  Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
commentaire sethian
_________________

N'attendez rien de plus de moi que ce que j'attends de vous...
C'est à dire....
Rien du tout !
Revenir en haut
Rociana
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 98
Localisation: zavez qu'à chercher

MessagePosté le: Lun 7 Juin - 19:55 (2010)    Sujet du message: Commentaires sujets Répondre en citant

houla suite : Rociana a écrit:
"Tu trembles. C'est normal ?"

Sethian dont les dents claquaient trop, ne put répondre à Sagitta et se contenta de lui adresser un regard furibond dont elle ne fit pas cas. Elle s'assit et attendit une réponse audible du jeune homme. Sethian comprit que pour que Sagitta cesse de le couver du regard, il allait devoir parler. Il fut soudain prit par l'irrépressible impulsion de s'accrocher à quelque chose comme pour s'ancrer fermement sur Terre, ses doigts se serrèrent convulsivement autour de la première racine qu'ils trouvèrent. Il réprima tant bien que mal l'envie de hurler qui s'était emparée de lui et articula faiblement entre deux claquements de dents.

"J...jj...je...nnn...tremble ppp...pas."

"Oui, si tu le dis...alors moi je suis un Regal Copper."
Sethian parvint à hausser des épaules sans trop trembler.

"Seth, dis-moi..."gémit doucement Sagitta.

Ledit Seth était encore trop terrorisé pour rassurer sa dragonne, la seule raison pour laquelle il avait accepté d'être postier, c'était parce qu'on lui avait dit qu'il n'y avait aucun risque dans ce métier, si on lui avait dit qu'il se ferait des frayeurs pareilles, il aurait immédiatement refusé et se serait tourné vers l'Honneur-d'Or en ignorant la petite bête de taille ridicule qui lui avait valu tant de déboires. En levant un œil vers Sagitta, il vit qu'elle s'inquiétait pour lui, réunissant ses dernières forces il tenta de la rassurer.

"Ne t'inquiète pas Sag...il y a eu plus de peur que de mal."

"Tu as mal ?"s'alarma la dragonne paniquée.

"Non ! Non, ça va."s'empressa de répondre Sethian avant que la jeune dragonne ne perdre la tête sous l'effet de la peur, tout en se maudissant de ne pas avoir réfléchit à ses paroles avant.

"Ah !"répondit Sagitta en se détendant passablement.

Un long silence suivit cette déclaration et Sethian en profita pour reprendre contenance, ses tremblements cessèrent à son grand soulagement et à celui de sa dragonne.

"Il commence à faire noir, viens, monte sur mon dos, on rentre à la maison."

Sethian qui avait commencé à se redresser aux paroles de sa dragonne, blêmit et se figea en plein mouvement. Il n'avait pas penser devoir remonter un jour, il repensa à son père, pour ses huit ans, celui-ci avait décidé de lui apprendre à monter à cheval, Sethian était tombé et allongé sur le sol, il avait pleurniché, son père s'était posté au-dessus de lui, une moue méprisante aux lèvres et lui avait dit : On dirait une femmelette, piqué au vif Sethian s'était redressé et avait remis le pied à l'étrier, depuis, il était devenu très bon cavalier. Il s'approcha de Sagitta en se disant qu'il la vexerait en refusant de la monter de nouveau. Il mit un pied tremblant dans l'étrier et se hissa maladroitement en selle, une fois juché sur Sagitta, il siffla, un sifflement hésitant lui échappa. Sagitta qui sentit son hésitation arqua le cou et tourna la tête vers son pilote blanc comme un linge.

"Ne t'inquiète pas, on va y aller doucement."le rassura t-elle.

Sethian sourit faiblement quand elle ajouta plus sévèrement.

"Pas d'ordre idiots ! Hein ?"

"Oui, maman, je serai sage."parvint à se moquer Sethian.

"Tu as intérêt."rétorqua Sagitta sans relever l'ironie de son jeune pilote.

Et, coupant court à leur dialogue, la Toute-Vitesse détourna la tête du jeune homme terrorisé juché sur son dos, elle déploya brusquement ses ailes et bondit vers les cieux, à la verticale, comme elle seule en était capable grâce à sa petite taille.

La forêt défilait sous eux et Sethian se sentait mieux, un peu.

"Serre un peu moins les jambes veux-tu ? Tu m'étouffes."

Sethian desserra les jambes autant que son instinct de préservation le lui permettait.

"Ça ira."se résigna Sagitta.

"Désolé."articula le jeune homme entre ses dents serrées.

"Au moins, tu ne gigotes pas."se moqua la dragonne

Sethian faillit lui dire d'aller voir ailleurs s'il y était, mais elle ne comprendrait pas, aussi y renonça t-il et se mura dans un silence buté, comme un enfant pris en faute. La Toute-Vitesse qui se faisait un devoir de maintenir son pilote de bonne humeur, étant donné qu'ils étaient seuls ensemble plus de la moitié de la journée, il valait mieux qu'ils s'entendent, décida de lui changer les idées.

"Il fait presque noir."

"Alors, vole plus haut."lui ordonna prestement Sethian qui n'avait aucune envie de faire connaissance avec un arbre.

Sagitta obéit et rasa les nuages avant de redescendre d'une centaine de mètres.

"Je vois la maison !"

"On arrive enfin à Sarnand !"

"C'est pas Sarnand, c'est la maison."

"Nous, les humains on appelle la maison Sarnand."rétorqua Sethian en tentant un nouvel angle d'approche.

"Vous les humains, vous avez vraiment des idées stupides, la maison, c'est la maison, la ville c'est la ville, vous il vous faut un nom pour tout, la ville où on va distribuer le courrier toi tu l'appelles Montreuil et la maison pour toi c'est Sarnand, c'est idiot."

Sethian eut un soupir résigné, ce n'était pas aujourd'hui qu'il parviendrait à comprendre Sagitta. La dragonne joyeuse, au lieu de se poser conventionnellement sur l'Aire d'Aterrissage, se dressa verticalement et monta en chandelle jusqu'à ce que Sarnand soit réduit à un vague point à l'horizon, alors elle se mit à planer indolemment.

"Mais qu'est ce que tu fais ?"

Sans crier gare La Toute-Vitesse replia ses ailes contre ses flancs et plongea. La vrille était spectaculaire et impressionnante, Sethian serra les dents et s'il ne hurla pas ce fut par pur orgueil. Le sol se rapprochait à une vitesse vertigineuse, il aurait fallu que Sagitta freine beaucoup plus tôt, convaincu qu'ils allaient s'écraser, le postier serra les dents.

Sagitta était grisée par la vitesse, elle fonçait vers le sol pareille à une comète améthyste et ivoire, elle oublia tout, elle oublia que son pilote détestait les acrobaties aériennes, elle oublia qu'elle n'était pas assez expérimentée pour tenter une manœuvre aussi audacieuse et qu'elle était censée ne pas se faire remarquer, pour le coup c'était raté, il y avait au moins une dizaine de dragons qui l'observaient aux côtés de leurs pilotes, elle ne les vit même pas. Au dernier moment, elle déploya brutalement ses ailes dont le voilage claqua sèchement, sa chute fut freinée si brutalement qu'elle flotta un instant dans les airs, elle battit alors vigoureusement des ailes, posa délicatement sa patte arrière gauche sur le sol, puis sa patte arrière droite et marcha ainsi quelques mètres, dressée à la verticale, puis se laissa tomber à quatre pattes en douceur.

Sethian descendit, il voulut maudire sa dragonne, mais seul un son étranglé jaillit de sa gorge nouée, il tituba jusqu'à un coin de l'Aire d'Atterrissage et s'y laissa choir avec un soulagement presque palpable. Son teint avait prit une intéressante couleur verdâtre et ses mains tremblaient violemment. Sagitta qui ignorait le sens du mot tact, le lui fit naïvement remarquer.

"Tu es de la même couleur qu'un Sharmützel et, décidément aujourd'hui, tu n'arrêtes pas trembler."  
 





Rociana a écrit:
"Tu trembles. C'est normal ?"

Sethian dont les dents claquaient trop, ne put répondre à Sagitta et se contenta de lui adresser un regard furibond dont elle ne fit pas cas. Elle s'assit et attendit une réponse audible du jeune homme. Sethian comprit que pour que Sagitta cesse de le couver du regard, il allait devoir parler. Il fut soudain prit par l'irrépressible impulsion de s'accrocher à quelque chose comme pour s'ancrer fermement sur Terre, ses doigts se serrèrent convulsivement autour de la première racine qu'ils trouvèrent. Il réprima tant bien que mal l'envie de hurler qui s'était emparée de lui et articula faiblement entre deux claquements de dents.

"J...jj...je...nnn...tremble ppp...pas."

"Oui, si tu le dis...alors moi je suis un Regal Copper."
Sethian parvint à hausser des épaules sans trop trembler.

"Seth, dis-moi..."gémit doucement Sagitta.

Ledit Seth était encore trop terrorisé pour rassurer sa dragonne, la seule raison pour laquelle il avait accepté d'être postier, c'était parce qu'on lui avait dit qu'il n'y avait aucun risque dans ce métier, si on lui avait dit qu'il se ferait des frayeurs pareilles, il aurait immédiatement refusé et se serait tourné vers l'Honneur-d'Or en ignorant la petite bête de taille ridicule qui lui avait valu tant de déboires. En levant un œil vers Sagitta, il vit qu'elle s'inquiétait pour lui, réunissant ses dernières forces il tenta de la rassurer.

"Ne t'inquiète pas Sag...il y a eu plus de peur que de mal."

"Tu as mal ?"s'alarma la dragonne paniquée.

"Non ! Non, ça va."s'empressa de répondre Sethian avant que la jeune dragonne ne perdre la tête sous l'effet de la peur, tout en se maudissant de ne pas avoir réfléchit à ses paroles avant.

"Ah !"répondit Sagitta en se détendant passablement.

Un long silence suivit cette déclaration et Sethian en profita pour reprendre contenance, ses tremblements cessèrent à son grand soulagement et à celui de sa dragonne.

"Il commence à faire noir, viens, monte sur mon dos, on rentre à la maison."

Sethian qui avait commencé à se redresser aux paroles de sa dragonne, blêmit et se figea en plein mouvement. Il n'avait pas penser devoir remonter un jour, il repensa à son père, pour ses huit ans, celui-ci avait décidé de lui apprendre à monter à cheval, Sethian était tombé et allongé sur le sol, il avait pleurniché, son père s'était posté au-dessus de lui, une moue méprisante aux lèvres et lui avait dit : On dirait une femmelette, piqué au vif Sethian s'était redressé et avait remis le pied à l'étrier, depuis, il était devenu très bon cavalier. Il s'approcha de Sagitta en se disant qu'il la vexerait en refusant de la monter de nouveau. Il mit un pied tremblant dans l'étrier et se hissa maladroitement en selle, une fois juché sur Sagitta, il siffla, un sifflement hésitant lui échappa. Sagitta qui sentit son hésitation arqua le cou et tourna la tête vers son pilote blanc comme un linge.

"Ne t'inquiète pas, on va y aller doucement."le rassura t-elle.

Sethian sourit faiblement quand elle ajouta plus sévèrement.

"Pas d'ordre idiots ! Hein ?"

"Oui, maman, je serai sage."parvint à se moquer Sethian.

"Tu as intérêt."rétorqua Sagitta sans relever l'ironie de son jeune pilote.

Et, coupant court à leur dialogue, la Toute-Vitesse détourna la tête du jeune homme terrorisé juché sur son dos, elle déploya brusquement ses ailes et bondit vers les cieux, à la verticale, comme elle seule en était capable grâce à sa petite taille.

La forêt défilait sous eux et Sethian se sentait mieux, un peu.

"Serre un peu moins les jambes veux-tu ? Tu m'étouffes."

Sethian desserra les jambes autant que son instinct de préservation le lui permettait.

"Ça ira."se résigna Sagitta.

"Désolé."articula le jeune homme entre ses dents serrées.

"Au moins, tu ne gigotes pas."se moqua la dragonne

Sethian faillit lui dire d'aller voir ailleurs s'il y était, mais elle ne comprendrait pas, aussi y renonça t-il et se mura dans un silence buté, comme un enfant pris en faute. La Toute-Vitesse qui se faisait un devoir de maintenir son pilote de bonne humeur, étant donné qu'ils étaient seuls ensemble plus de la moitié de la journée, il valait mieux qu'ils s'entendent, décida de lui changer les idées.

"Il fait presque noir."

"Alors, vole plus haut."lui ordonna prestement Sethian qui n'avait aucune envie de faire connaissance avec un arbre.

Sagitta obéit et rasa les nuages avant de redescendre d'une centaine de mètres.

"Je vois la maison !"

"On arrive enfin à Sarnand !"

"C'est pas Sarnand, c'est la maison."

"Nous, les humains on appelle la maison Sarnand."rétorqua Sethian en tentant un nouvel angle d'approche.

"Vous les humains, vous avez vraiment des idées stupides, la maison, c'est la maison, la ville c'est la ville, vous il vous faut un nom pour tout, la ville où on va distribuer le courrier toi tu l'appelles Montreuil et la maison pour toi c'est Sarnand, c'est idiot."

Sethian eut un soupir résigné, ce n'était pas aujourd'hui qu'il parviendrait à comprendre Sagitta. La dragonne joyeuse, au lieu de se poser conventionnellement sur l'Aire d'Aterrissage, se dressa verticalement et monta en chandelle jusqu'à ce que Sarnand soit réduit à un vague point à l'horizon, alors elle se mit à planer indolemment.

"Mais qu'est ce que tu fais ?"

Sans crier gare La Toute-Vitesse replia ses ailes contre ses flancs et plongea. La vrille était spectaculaire et impressionnante, Sethian serra les dents et s'il ne hurla pas ce fut par pur orgueil. Le sol se rapprochait à une vitesse vertigineuse, il aurait fallu que Sagitta freine beaucoup plus tôt, convaincu qu'ils allaient s'écraser, le postier serra les dents.

Sagitta était grisée par la vitesse, elle fonçait vers le sol pareille à une comète améthyste et ivoire, elle oublia tout, elle oublia que son pilote détestait les acrobaties aériennes, elle oublia qu'elle n'était pas assez expérimentée pour tenter une manœuvre aussi audacieuse et qu'elle était censée ne pas se faire remarquer, pour le coup c'était raté, il y avait au moins une dizaine de dragons qui l'observaient aux côtés de leurs pilotes, elle ne les vit même pas. Au dernier moment, elle déploya brutalement ses ailes dont le voilage claqua sèchement, sa chute fut freinée si brutalement qu'elle flotta un instant dans les airs, elle battit alors vigoureusement des ailes, posa délicatement sa patte arrière gauche sur le sol, puis sa patte arrière droite et marcha ainsi quelques mètres, dressée à la verticale, puis se laissa tomber à quatre pattes en douceur.

Sethian descendit, il voulut maudire sa dragonne, mais seul un son étranglé jaillit de sa gorge nouée, il tituba jusqu'à un coin de l'Aire d'Atterrissage et s'y laissa choir avec un soulagement presque palpable. Son teint avait prit une intéressante couleur verdâtre et ses mains tremblaient violemment. Sagitta qui ignorait le sens du mot tact, le lui fit naïvement remarquer.

"Tu es de la même couleur qu'un Sharmützel et, décidément aujourd'hui, tu n'arrêtes pas trembler."  
 





Rociana a écrit:
"Tu trembles. C'est normal ?"

Sethian dont les dents claquaient trop, ne put répondre à Sagitta et se contenta de lui adresser un regard furibond dont elle ne fit pas cas. Elle s'assit et attendit une réponse audible du jeune homme. Sethian comprit que pour que Sagitta cesse de le couver du regard, il allait devoir parler. Il fut soudain prit par l'irrépressible impulsion de s'accrocher à quelque chose comme pour s'ancrer fermement sur Terre, ses doigts se serrèrent convulsivement autour de la première racine qu'ils trouvèrent. Il réprima tant bien que mal l'envie de hurler qui s'était emparée de lui et articula faiblement entre deux claquements de dents.

"J...jj...je...nnn...tremble ppp...pas."

"Oui, si tu le dis...alors moi je suis un Regal Copper."
Sethian parvint à hausser des épaules sans trop trembler.

"Seth, dis-moi..."gémit doucement Sagitta.

Ledit Seth était encore trop terrorisé pour rassurer sa dragonne, la seule raison pour laquelle il avait accepté d'être postier, c'était parce qu'on lui avait dit qu'il n'y avait aucun risque dans ce métier, si on lui avait dit qu'il se ferait des frayeurs pareilles, il aurait immédiatement refusé et se serait tourné vers l'Honneur-d'Or en ignorant la petite bête de taille ridicule qui lui avait valu tant de déboires. En levant un œil vers Sagitta, il vit qu'elle s'inquiétait pour lui, réunissant ses dernières forces il tenta de la rassurer.

"Ne t'inquiète pas Sag...il y a eu plus de peur que de mal."

"Tu as mal ?"s'alarma la dragonne paniquée.

"Non ! Non, ça va."s'empressa de répondre Sethian avant que la jeune dragonne ne perdre la tête sous l'effet de la peur, tout en se maudissant de ne pas avoir réfléchit à ses paroles avant.

"Ah !"répondit Sagitta en se détendant passablement.

Un long silence suivit cette déclaration et Sethian en profita pour reprendre contenance, ses tremblements cessèrent à son grand soulagement et à celui de sa dragonne.

"Il commence à faire noir, viens, monte sur mon dos, on rentre à la maison."

Sethian qui avait commencé à se redresser aux paroles de sa dragonne, blêmit et se figea en plein mouvement. Il n'avait pas penser devoir remonter un jour, il repensa à son père, pour ses huit ans, celui-ci avait décidé de lui apprendre à monter à cheval, Sethian était tombé et allongé sur le sol, il avait pleurniché, son père s'était posté au-dessus de lui, une moue méprisante aux lèvres et lui avait dit : On dirait une femmelette, piqué au vif Sethian s'était redressé et avait remis le pied à l'étrier, depuis, il était devenu très bon cavalier. Il s'approcha de Sagitta en se disant qu'il la vexerait en refusant de la monter de nouveau. Il mit un pied tremblant dans l'étrier et se hissa maladroitement en selle, une fois juché sur Sagitta, il siffla, un sifflement hésitant lui échappa. Sagitta qui sentit son hésitation arqua le cou et tourna la tête vers son pilote blanc comme un linge.

"Ne t'inquiète pas, on va y aller doucement."le rassura t-elle.

Sethian sourit faiblement quand elle ajouta plus sévèrement.

"Pas d'ordre idiots ! Hein ?"

"Oui, maman, je serai sage."parvint à se moquer Sethian.

"Tu as intérêt."rétorqua Sagitta sans relever l'ironie de son jeune pilote.

Et, coupant court à leur dialogue, la Toute-Vitesse détourna la tête du jeune homme terrorisé juché sur son dos, elle déploya brusquement ses ailes et bondit vers les cieux, à la verticale, comme elle seule en était capable grâce à sa petite taille.

La forêt défilait sous eux et Sethian se sentait mieux, un peu.

"Serre un peu moins les jambes veux-tu ? Tu m'étouffes."

Sethian desserra les jambes autant que son instinct de préservation le lui permettait.

"Ça ira."se résigna Sagitta.

"Désolé."articula le jeune homme entre ses dents serrées.

"Au moins, tu ne gigotes pas."se moqua la dragonne

Sethian faillit lui dire d'aller voir ailleurs s'il y était, mais elle ne comprendrait pas, aussi y renonça t-il et se mura dans un silence buté, comme un enfant pris en faute. La Toute-Vitesse qui se faisait un devoir de maintenir son pilote de bonne humeur, étant donné qu'ils étaient seuls ensemble plus de la moitié de la journée, il valait mieux qu'ils s'entendent, décida de lui changer les idées.

"Il fait presque noir."

"Alors, vole plus haut."lui ordonna prestement Sethian qui n'avait aucune envie de faire connaissance avec un arbre.

Sagitta obéit et rasa les nuages avant de redescendre d'une centaine de mètres.

"Je vois la maison !"

"On arrive enfin à Sarnand !"

"C'est pas Sarnand, c'est la maison."

"Nous, les humains on appelle la maison Sarnand."rétorqua Sethian en tentant un nouvel angle d'approche.

"Vous les humains, vous avez vraiment des idées stupides, la maison, c'est la maison, la ville c'est la ville, vous il vous faut un nom pour tout, la ville où on va distribuer le courrier toi tu l'appelles Montreuil et la maison pour toi c'est Sarnand, c'est idiot."

Sethian eut un soupir résigné, ce n'était pas aujourd'hui qu'il parviendrait à comprendre Sagitta. La dragonne joyeuse, au lieu de se poser conventionnellement sur l'Aire d'Aterrissage, se dressa verticalement et monta en chandelle jusqu'à ce que Sarnand soit réduit à un vague point à l'horizon, alors elle se mit à planer indolemment.

"Mais qu'est ce que tu fais ?"

Sans crier gare La Toute-Vitesse replia ses ailes contre ses flancs et plongea. La vrille était spectaculaire et impressionnante, Sethian serra les dents et s'il ne hurla pas ce fut par pur orgueil. Le sol se rapprochait à une vitesse vertigineuse, il aurait fallu que Sagitta freine beaucoup plus tôt, convaincu qu'ils allaient s'écraser, le postier serra les dents.

Sagitta était grisée par la vitesse, elle fonçait vers le sol pareille à une comète améthyste et ivoire, elle oublia tout, elle oublia que son pilote détestait les acrobaties aériennes, elle oublia qu'elle n'était pas assez expérimentée pour tenter une manœuvre aussi audacieuse et qu'elle était censée ne pas se faire remarquer, pour le coup c'était raté, il y avait au moins une dizaine de dragons qui l'observaient aux côtés de leurs pilotes, elle ne les vit même pas. Au dernier moment, elle déploya brutalement ses ailes dont le voilage claqua sèchement, sa chute fut freinée si brutalement qu'elle flotta un instant dans les airs, elle battit alors vigoureusement des ailes, posa délicatement sa patte arrière gauche sur le sol, puis sa patte arrière droite et marcha ainsi quelques mètres, dressée à la verticale, puis se laissa tomber à quatre pattes en douceur.

Sethian descendit, il voulut maudire sa dragonne, mais seul un son étranglé jaillit de sa gorge nouée, il tituba jusqu'à un coin de l'Aire d'Atterrissage et s'y laissa choir avec un soulagement presque palpable. Son teint avait prit une intéressante couleur verdâtre et ses mains tremblaient violemment. Sagitta qui ignorait le sens du mot tact, le lui fit naïvement remarquer.

"Tu es de la même couleur qu'un Sharmützel et, décidément aujourd'hui, tu n'arrêtes pas trembler."  
 

_________________

N'attendez rien de plus de moi que ce que j'attends de vous...
C'est à dire....
Rien du tout !
Revenir en haut
Rociana
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 98
Localisation: zavez qu'à chercher

MessagePosté le: Lun 7 Juin - 19:56 (2010)    Sujet du message: Commentaires sujets Répondre en citant

pourquoi tu répètes tout ce que je dis ??????????????????????????????????????
va dans la partie commentaire, je supprime tous les messages en trop a la sortie de la douche^^
niarf niarf
*rire sadique*
_________________

N'attendez rien de plus de moi que ce que j'attends de vous...
C'est à dire....
Rien du tout !
Revenir en haut
Rociana
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 98
Localisation: zavez qu'à chercher

MessagePosté le: Lun 7 Juin - 20:13 (2010)    Sujet du message: Commentaires sujets Répondre en citant

messages supprimés !
_________________

N'attendez rien de plus de moi que ce que j'attends de vous...
C'est à dire....
Rien du tout !
Revenir en haut
Rociana
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 98
Localisation: zavez qu'à chercher

MessagePosté le: Lun 7 Juin - 20:14 (2010)    Sujet du message: Commentaires sujets Répondre en citant

et retapés dans le sujet prévu à cet effet
_________________

N'attendez rien de plus de moi que ce que j'attends de vous...
C'est à dire....
Rien du tout !
Revenir en haut
Rociana
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 98
Localisation: zavez qu'à chercher

MessagePosté le: Ven 9 Juil - 13:13 (2010)    Sujet du message: Commentaires sujets Répondre en citant

Sethian est finalement l'extrait d'un livre que je vais essayer d'écrire
_________________

N'attendez rien de plus de moi que ce que j'attends de vous...
C'est à dire....
Rien du tout !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:48 (2018)    Sujet du message: Commentaires sujets

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lande des Bavards Index du Forum -> Divers -> Ecrits pour les plumes errantes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.